Baves

Les goûts des choses.

Cette recherche en cours se penche sur le pouvoir synesthésique du langage : comment les récits de nos perceptions créent-ils des images évocatrices ? Quel vocabulaire emprunter à d’autres sens et d’autres pratiques pour être au plus proche de notre sensation ?

Nous nous remémorerons des goûts - les endormis, les réconfortants ou les relents lointains - et nous essayerons d'en partager la teneur.

Quels récits, à la fois sensuels et drôles, émergent des perceptions tactiles, auditives ou kinesthésiques que nous procurent épices, amertumes et saveurs ?

Nous écrirons un souvenir collectif à partir de nos récits personnels et nous verrons comment les mots transforment l'imaginaire de nos gestes.